Accueil > Santé > L’huile d’onagre, une huile végétale anti-inflammatoire

L’huile d’onagre, une huile végétale anti-inflammatoire

L’huile d’onagre, une huile végétale anti-inflammatoire

Les graines d’onagre produisent une huile riche en acide gamma-linolénique, une variété d’oméga 6 et dont l’usage pour traiter les arthrites et les eczémas est efficace et reconnu.


L’huile d’onagre pour traiter l’arthrite et l’eczéma

Également appelé oenothera biennis, primerose ou primevère vespérale, l’onagre est une plante très cultivée pour ses graines qui produisent une huile aux vertus thérapeutiques. L’huile d’onagre détient une vertu anti-inflammatoire, grâce à son acide gamma-linolénique ou AGL, une variété d’oméga 6. Lorsque l’organisme est attaqué par des maladies et infections telles que les eczémas et les troubles de l’articulation, cela peut révéler une carence en AGL. Inversement, une déficience en AGL augmente les risques d’inflammation. Ainsi, pour préserver notre santé et traiter ces maladies, il est essentiel de contribuer à la production d’AGL par notre corps, par le biais d’une alimentation complémentaire en huile d’onagre. En effet, rare sont les aliments qui contiennent de l’AGL. Cette huile est ainsi principalement indiquée pour traiter l’arthrite rhumatoïde et l’eczéma dont elle réduit les symptômes et la douleur.

L’huile d’onagre, pour réduire la mastalgie et le diabète

La mastalgie ou douleur au sein est un symptôme fréquent de la prochaine apparition des menstruations. Certaines études médicales menées en Égypte ont démontré que l’huile d’onagre accentue les effets des médicaments conçus pour équilibrer le cycle menstruel et réduire les symptômes prémenstruels. Si l’efficacité de l’huile d’onagre utilisée seule constitue un sujet à controverse, elle est reconnue dans le traitement du diabète. Cette huile traite la neuropathie diabétique légère, plus précisément, qui est une complication du diabète. Pour leur part, les Amérindiens utilisent les graines et les racines d’onagre notamment pour traiter troubles respiratoires, les maladies de la peau et les hémorroïdes. Autrement, l’huile d’onagre est généralement présentée sous forme de gélule de 500 mg. La posologie recommandée pour cette composition dans le traitement des arthrites est de 2 gélules par jour, pendant les repas. Pour soigner radicalement les eczémas, une cure à l’huile d’onagre de 6 à 8 semaines est recommandée. Pour le traitement de la neuropathie diabétique, le dosage est de 9 à 12 gélules de 500 mg par jour en moyenne, pendant 6 mois. En cas de surdosage, des maux de tête, d’estomac, des nausées et des diarrhées légères peuvent être provoqués. Dernière précaution : l’utilisation de cette huile est déconseillée en cas de traitement à base de corticostéroïdes. Préférez les produits associant l’huile d’onagre et la vitamine E, cette dernière favorisant l’effet antioxydant.


2010-2018 Les compléments alimentaires
Plan du site | Contact | RSS 2.0