Accueil > Sport > Le cuivre pour améliorer nos articulations

Le cuivre pour améliorer nos articulations

Le cuivre pour améliorer nos articulations

Le cuivre, classé dans la catégorie des oligo éléments, est produit naturellement en quantité infime par notre organisme. Améliorant particulièrement les articulations, il s’impose comme un complément alimentaire idéal.


Le cuivre et les sportifs

Nos articulations sont chaque jour soumises au poids de notre corps ainsi qu’à nos mouvements. Pour s’entretenir, elles ont particulièrement besoin de cuivre. En effet, ce dernier participe à la synthèse du collagène, substance qui compose la jointure des articulations et favorise l’élasticité de la peau. En plus d’améliorer les ossatures, cet oligoélément réserve des bienfaits pour notre santé : il équilibre nos émotions, notre humeur, facilite le sommeil et entretient la mémoire. Des fonctions qu’il assure en agissant principalement sur l’interaction des neurones.

Ainsi, le cuivre se veut un complément alimentaire idéal pour les personnes telles que les sportifs, exerçant des activités physiques répétitives et de grande intensité. Les athlètes éliminent le cuivre plus facilement à cause de leur transpiration importante. Pourtant, cet élément fortifie les muscles, les os et tous leurs constituants (tendons, cartilages). Une bonne raison d’en faire un complément alimentaire pour éviter les carences. En raison de ses propriétés, le cuivre n’est pas uniquement essentiel pour les amateurs de sport, mais pour tous les sujets exposés à des risques d’arthrose également.

Le cuivre et l’arthrose

Rappelons que l’arthrose est une inflammation entraînant l’endommagement du cartilage. Le cuivre soigne ce type d’infection en favorisant la production d’anti-oxydants dans nos ossatures. En plus d’atténuer les douleurs au niveau des articulations et de réparer les os, il est facilement assimilé par l’estomac. Un avantage qui le démarque des autres substances qui soignent l’arthrose et qui en fait un complément exclusif des médicaments destinés à soigner ce type d’inflammation.

Le cuivre dans l’alimentation

Le cuivre est présent dans les aliments que nous consommons tous les jours. S’il doit être consommé au quotidien, sa dose doit toutefois être limitée afin de préserver le foie. Une cure de 35 mg par jour suffira. Aussi, durant un traitement à base de cuivre, il est recommandé d’alterner la consommation d’autres oligo éléments tels que le calcium, le zinc et la vitamine C, qui ralentissent son assimilation au niveau des intestins. Ce qui est également le cas des aliments classés dans la catégorie des sucres lents.

Autrement, privilégiez les aliments tels que le foie, les légumes secs, les fruits et les féculents. Certaines boissons sont également riche en cuivre, pour ne citer que l’eau minérale et le vin. Pour plus de choix, retrouvez les compléments alimentaires industriels à base de cuivre.


2010-2018 Les compléments alimentaires
Plan du site | Contact | RSS 2.0