Accueil > Santé > Le chardon-marie pour préserver le foie et le système digestif

Le chardon-marie pour préserver le foie et le système digestif

Le chardon-marie pour préserver le foie et le système digestif

Plante originaire des régions méditerranéennes, le chardon-marie éclot une ou deux fois par an. Ses graines sont principalement prisées pour les vertus thérapeutiques qu’il détient sur le foie et le système digestif.


Utilisations du chardon-marie, de l’antiquité à nos jours

De son nom botanique silybum marianum, le chardon-marie est indiqué pour traiter les troubles de la digestion, notamment la dyspepsie et les intoxications, ainsi que les infections du foie, telles que la cirrhose. Dans l’antiquité, il était principalement utilisé par les Grecs pour soigner les infections biliaires et hépatiques. Ces derniers en utilisaient surtout le jus. Au fil des siècles, précisément au moyen-âge, on lui reconnaît des vertus antidépressives. De nos jours, en plus d’améliorer l’activité du système digestif et du foie, il est utilisé, notamment aux États-Unis, pour traiter les varices. Ainsi, le chardon-marie améliore à la fois la circulation sanguine et lymphatique. Les femmes peuvent y recourir spécialement pour atténuer les douleurs des menstruations ou favoriser la lactation. Une propriété qui doit son nom anglais de « milk thistle » au chardon-marie. Selon des études scientifiques récentes, ce dernier augmente les effets des traitements contre le diabète et les cancers. Par ailleurs, si ses graines sont utilisées pour composer certains compléments alimentaires industriels ou torréfiées pour être consommées comme les graines de café, ses feuilles sont consommées comme des légumes verts.

Formes de chardon-marie et posologie

Le chardon-marie est présenté sous plusieurs formes pour traiter les troubles de la digestion. Ses graines asséchées et torréfiées doivent être portées à ébullition. Le jus obtenu se boit 30 minutes avant les repas. Le dosage à respecter : 3,5 g de graines pour 150 ml, à faire bouillir pendant 30 minutes. Le chardon-marie est également présenté sous forme de teinture mère. Pour cette forme, le dosage est de 2 ml au maximum avant chaque repas. On le retrouve également sous forme de gélules. 210 g au maximum 1 fois par jour avant le repas suffiront. Pour traiter les troubles du foie, le chardon-marie est surtout proposé sous forme d’extrait normalisé ou de gélules composées de silymarine et de phosphatidylcholine. Les posologies respectives pour ces formes sont de 210 mg avant chaque repas et de 240 mg, 2 fois par jour. Comme pour tout autre complémentaire, avant toute utilisation du chardon-marie, consultez votre médecin. Un suivi médical pendant le traitement est également recommandé. Le chardon-marie est contre-indiqué chez les personnes allergiques aux astéracées regroupant les asters, la marguerite et la camomille.


2010-2018 Les compléments alimentaires
Plan du site | Contact | RSS 2.0